top of page
Rechercher

Quels sont les risques liés à l'EMDR ?


La thérapie EMDR, également connue sous le nom d'Eye Movement Desensitization and Reprocessing, a pour objectif de traiter les traumatismes et les troubles associés au stress post-traumatique.

L'EMDR est basé sur le postulat que les traumatismes non résolus peuvent être conservés de manière incorrecte dans le cerveau et qu'en les retraitant de manière adaptative, les symptômes liés peuvent être réduits.




Les risques de l'EMDR

La protection du patient est une priorité : quels sont les principaux risques, les contre-indications, les effets secondaires liés à l’EMDR ?

 

 

Compréhension des risques potentiels de l'EMDR


Depuis longtemps, la thérapie EMDR est employée et aucun effet secondaire préjudiciable n'a été rapporté. Dans ce contexte, l'EMDR pour une victime de traumatisme ne semble pas représenter un risque.

Globalement, l'EMDR est perçue comme une méthode de thérapie sécurisée. Les professionnels et les organisations comme l'American Psychological Association (APA) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommandent cette méthode.


Néanmoins, comme dans toute thérapie de santé mentale qui traite de sujets ou d'émotions complexes, il est possible que des effets secondaires se produisent, et le thérapeute veillera à ce sujet lors des séances. Un thérapeute qualifié élaborera une stratégie d'accompagnement visant à réduire ces risques.


Pour certains individus, notamment ceux atteints de troubles psychotiques ou de certains troubles de la personnalité, l'EMDR peut entraîner une aggravation des symptômes ou entraîner des réactions indésirables. Il est donc essentiel que l'EMDR soit effectué par des experts compétents qui peuvent évaluer de manière adéquate si cette thérapie convient à un patient spécifique.


Effets secondaires négatifs de l’EMDR


Parmi les effets secondaires les plus courants, on trouve :



  • Le processus de récupération traumatique : certains patients peuvent ressentir des perturbations émotionnelles pendant une séance d'EMDR. Une alliance thérapeutique établie, une posture sécurisante et contenante du thérapeute sont essentielles pour accompagner ces phénomènes.


  • La réapparition des symptômes : il peut également arriver que des personnes éprouvent une réapparition temporaire des symptômes associés au traumatisme entre les séances, comme l'anxiété, la détresse émotionnelle ou les cauchemars. Toutefois, cela s'inscrit habituellement dans le processus de guérison et diminue au fil du temps.

  • Les effets indésirables peuvent être rares, mais certains patients peuvent ressentir des maux de tête, de la fatigue ou des troubles du sommeil pendant ou après les séances d'EMDR.

 

Perspectives pour palier aux risques de l’EMDR


Il est essentiel de respecter les huit étapes de l'EMDR, car elles sont établies de manière à ce que le rythme de la thérapie ne soit pas trop rapide ou trop difficile pour le client. Le fait d'évoquer des souvenirs traumatiques trop tôt pendant le traitement peut être néfaste et avoir un impact émotionnel sur le client.


Il est également important que le thérapeute réalise une analyse approfondie de l'étape de stimulation bilatérale du traitement pour déterminer si le client est prêt à cette étape.


Un thérapeute compétent aidera le client à se préparer au retraitement avant le traitement et ne passera à cette étape que lorsqu'il considérera que le client est prêt lui-même. Le thérapeute tient également compte des expériences passées du client et lui enseigne des méthodes d'adaptation qui lui permettront de gérer l'EMDR et toute éventuelle conséquence.


Conclusion


Il convient de souligner que ces risques sont habituellement minimes et que l'EMDR est perçu comme une thérapie efficace pour traiter les traumatismes chez de nombreux patients.

 

Les praticiens de santé mentale compétents en EMDR reçoivent une formation afin d'évaluer la pertinence de cette méthode thérapeutique pour chaque personne et de fournir un soutien adéquat tout au long de la démarche.

 

Les exigences des patients peuvent être très différentes selon leur état et leur expérience de traumatismes. Les thérapeutes peuvent ajuster leur approche afin de garantir la sécurité de chaque patient grâce à une formation en EMDR auprès d'un organisme de formation reconnu.

 

24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page